INDIAN MOTORCYCLE RIDERS GROUP Officiel

La plus ancienne marque de motos américaines

Née en 1901 à Spring eld, Massachusetts sous le nom de the Hendee Manufacturing company, Indian était la première marque de moto américaine, deux ans avant Harley davidson. celle qui prenait le nom de The Indian Motocycle (sans « r «) company en 1923, est l’oeuvre, ou plutôt, le chef d’oeuvre, de George M. Hendee et carl Oscar Hedström, deux pionniers, imaginatifs et audacieux.

Les deux géniaux inventeurs construisent en 1906 le premier bicylindre en V de l’industrie américaine, cubant 633 cc et l’engagent en compétition. George Holden et Luis J. Mueller font le trajet de San Francisco à New york en 31 jours sans incident, battant ainsi le précédent record de plus de 18 jours.

En 1911, Indian décroche les 3 premières places du très célèbre Tourist Trophy à un moment où la marque s’impose comme le plus grand constructeur du monde.
Indian a démocratisé le loop frame (le cadre en boucle avec réservoir sur la poutre avant horizontale), la poignée d’accélérateur, le phare, le démarreur électrique, la suspension à ressort à lames, les carters primaires étanches en aluminium tout en développant sa performante technologie à quatre soupapes par cylindre.

La course, qui permet aux mécaniques de s’accomplir, forge sa légende, avec d’innombrables records, comme le San-Francisco-New york en 20 jours en 1911, passant la barre des 190 km/h en 1918.

Indian porte sa production à 40 000 motos en 1920

En 1937, Ed Kretz remporte la première édition des 200 Miles de daytona (malgré 2 chutes). Indian s’affirme comme le métal dont sont faits les héros !

Après la guerre, Indian Motorcycle® a du mal à retrouver sa place sur le marché grand public. La chief®, abandonnée pendant une année, est réintroduite en 1951 avec un puissant modèle de 1 300 cm3 (80 po3), mais les ventes continuent de décliner et Indian doit cesser la production en 1953.

En 1967, Burt Munro, à 68 ans (!) atteint les 295 km/h sur le Lac salé de Bonneville au guidon de son Indian Scout. Un record à peine dépassé depuis (296 km/h en 2014).

2011. Polaris Industries rachète la marque. 2013. Le groupe américain accomplit alors l’incroyable tour de force de reconstruire une gamme de modèles d’excellence (chief classic, chief Vintage, chieftain puis Roadmaster, darkhorse et dernièrement Spring eld) dans le plus dèle esprit qui a fait sa légende autour de l’exceptionnel moteur Thunderstroke 111 (1820cc) créé de toute pièce. La célèbre Scout entièrement revisitée et son bicylindre à refroidissement liquide résolument moderne, renaissait à son tour en 2014.

C’est désormais avec vous que la légende Indian va s’écrire et se perpétuer !

Galerie
Newsletter
Videos